N°31 LES BARRIERES BLANCHES : Allée Mont des Rossignols


A l’origine de la création de ce quartier, une tradition a été instaurée par la Compagnie de chemin de fer des frères Pereire, ceinturer les terrains par cette typique barrière blanche en pin qui permettait au « Bon air d’Arcachon » de circuler.


En effet, le principe des soins prodigués contre la Tuberculose en Ville d’Hiver était simple : installer les malades dans des villas de type « hygiénistes » garnies de balcons ensoleillés, sans tapis ni rideau pour éviter notamment la poussière.
Le tout entouré de barrières ajourées qui permettait au flux de l’air de guérir.


La surveillance par des médecins spécialisés avec des recommandations strictes : une alimentation équilibrée, des promenades au grand air et au soleil, complétaient les soins.