DESCRIPTION DE LA
VILLE D’HIVER
La Ville d’Hiver est un quartier d’Arcachon.
Elle est née d’une opération immobilière menée au début des années 1860 par les banquiers Émile et Isaac Pereire.
Les villas qui la composent se rattachent à l’architecture
 dite « pittoresque », avec débauche d’éléments architecturaux empruntés à différents styles. Une mosaïque de constructions toutes plus excentriques les unes que les autres.
Elles ont été édifiées dans la deuxième moitié du 19ème
siècle et au 20ème siècle.
De nombreuses villas rivalisent en décor de bois découpé, ou lambrequins ou charpente ouvragée sous le fronton-pignon.
Un cartouche, généralement sur le fronton-pignon, mentionne le nom de la villa.


La Ville d’Hiver a été partiellement protégée en 1943, puis en totalité en 1982.


N° 3 VILLA SHEHERAZADE : 8 allée Lakmé


Cette villa a été construite en 1901. Dans un premier temps, elle s’est appelée Villemin. Le célèbre écrivain Guy de Téramond l’acquiert en 1911. Il l’a renomme Shéhérazade, effectue une extension vers l’est, sur la droite, et ajoute le bow-window en 1920.
Cette villa fût également une pension d’enfants nommée « Le Chat Botté ».
On remarque un bel escalier à une volée.
En général, les villas de la Ville d’Hiver sont inspirées par le style « chalets suisses » en vogue à cette époque.
On observe une constante architecturale : la pierre, la briquette et le bois découpé.